Comment reconnaitre le Ciment, le Beton et le Mortier ?

Partager

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Dans la maconnerie, il est souvent très difficile de faire la différence entre ciment, béton et mortier. Ces trois materiaux n’ont pourtant pas les mêmes propriétés, secrets de fabrication, utilités et propriétés. Apprenez à reconnaître chacun de ces composants dans la suite de cet article.

Bien reconnaître le ciment

Pour ses propriétés de liants, le ciment est indispensable sur tous les chantiers. En effet, ce materiau de construction est présent sous deux différentes formes. La première forme est une poudre de couleur grise ou blanche.

La seconde forme, liquide, est fabriquée à base d’eau et d’un mélange de ciment en poudre et de sable. Grâce à son caractère de liant, ce matériel peut être utiliser dans l’assemblage des murs, du sol, du carrelage et bien d’autres. La chaux peut être aussi présent dans la composition de materiau en fonction de l’utilisation désirée. Sachez que le ciment en poudre ou liquide compose les mortiers et les bétons.

Bien reconnaître le Béton

Le béton est un produit issu du mélange des ingrédients suivants : eau, ciment, sable et cailloux. La grande différence entre le béton et le mortier c’est l’absence des cailloux dans le second. Le fait que le ciment compose le mélange comme liant permet d’assurer la solidité du béton. A cet effet, vous avez les differents types de Béton, à savoir : Béton prêt à l’emploi, Béton réfractaire et Béton prise rapide.

En outre, le béton peut être utiliser dans les cas suivants :

  • les fondations d’une maison ;
  • la réalisation d’elements de structure de resistance comme les poutres et les dalles ;
  • la réalisation des planchers ou du carrelage ;
  • la décoration ou le revêtement d’un sol, des murs ou plancher.

Grâce à sa robustesse, le béton peut servir dans les travaux de construction, de rénovation et de maconnerie d’une maison.

Bien reconnaitre le Mortier

Le Mortier est obtenu grâce au mélange de sable, ciment et eau. Le dosage de chaque composant est conditionné sur l’utilisation finale du mortier dans les travaux de construction. Ce qui permet d’avoir differents types de mortier selon leur utilisation dans un projet. Ainsi, vous avez :

  • le Mortier colle pour coller le carrelage, le mur et les pierres ;
  • le Mortier ragréage pour réaliser de petites chapes en nivellement de support ;
  • le Mortier fibré pour réparer des supports ou une chape de meilleure resistance;
  • le Mortier à maçonner ou de montage pour assembler differents materiaux comme parpaings et briques ;
  • le Mortier multi usage pour tous les usage non spécifiques ;
  • le Mortier réparation pour la rénovation des surfaces en béton, pierre, dalle, etc ;
  • le Mortier imperméabilisation pour protéger et étanchéifier du matériel de maconnerie.

Sachez que pour obtenir ces differents types de mortier, il est nécessaire d’ajouter certains elements en fonction de l’utilisation. C’est le cas de la chaux utilisé pour réduire l’humidité et la condensation de l’eau grâce au mortier imperméabilisation. En tout, dans un projet de construction, de rénovation et/ou de maconnerie, les mortiers servent à sceller, coller, jointoyer et enduire des materiaux divers.

En somme, les grandes différences entre le Béton, le ciment et le mortier se retrouvent dans leur composition et leur utilisation. Le ciment est présent en poudre et peut être transformé en liquide. Les mortiers et bétons quant à eux sont obtenus grâce au ciment et à d’autres composants comme l’eau, le sable, les cailloux et bien d’autres.

Contact

Nous faisons très attention à vos demandes et questions et les traitons le plus rapidement possible.